Franchise Kebab

Le marché du Kebab en France

Les français et le kebab, c’est une grande histoire d’amour. Chaque année, la France dévore plus de 300 millions de ses sandwichs turcs si particulier. Cela fait presque 10 kebabs à la seconde ! Notre pays est d’ailleurs le second marché européen en nombre de restaurants, avec plus de 10 000 établissements. Ce qui fait tout de même plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel. Une aubaine pour les franchises qui poussent comme des champignons dans toutes les villes de France. Pour autant, le marché n’est pas saturé, et de nombreuses places restent à prendre, en particulier dans le kebab haut de gamme.

Quelle rentabilité pour une franchise de kebab ?

Vous n’en douterez pas, au vu des chiffres caractérisant le secteur, le kebab est une valeur refuge en ces temps de rentabilité troublée. De plus, il existe une véritable plus-value à investir dans l’univers du kebab, en particulier en franchise. On estime ainsi que la rentabilité moyenne d’un établissement en franchise est 500 fois supérieure à celle d’un indépendant. Cela s’explique uniquement par le fait que le franchisé bénéficie déjà de l’attrait et de la réputation de la marque. La faiblesse relative de l’investissement nécessaire pour se lancer rend également très attirant ce concept.

Quel investissement pour une franchise de kebab ?

L’investissement nécessaire pour ouvrir un kebab en franchise varie selon les enseignes, mais reste tout de même abordable. Attention cependant, il s’agit d’un petit restaurant, avec service de livraison, il ne faut donc pas s’attendre à quelques milliers d’euros d’investissement. Au niveau des marques, une franchise comme Nabab préconise un apport personnel de 60 000 euros pour un investissement global compris entre 140 et 600 000 euros. O’Kebap propose lui des tarifs moins élevés, allant de 130 à 250 000 euros pour l’investissement global, pour une mise personnelle de 65 000 euros. Mais le jeu en vaut la chandelle, puisque l’entreprise propose une rentabilité très élevée : 650 000 euros de CA après 2 ans.

Quels sont les coûts à prévoir ?

Le principal coût que vous allez devoir estimer est le local qui va accueillir votre kebab. Celui-ci doit être suffisamment grand pour y accueillir plusieurs personnes en attente de leurs commandes, ainsi que des clients qui souhaitent s’installer à table pour manger. Attention également au lieu d’implantation de votre restaurant, qui ne doit pas se trouver dans un désert. Cela parait logique mais il est toujours bon de le répéter, l’emplacement de votre kebab sera déterminant pour la rentabilité future de celui-ci. Il faut donc se préparer à ce que le prix de votre bâtiment soit en conséquence. Pour un bien en plein centre-ville, il vaut mieux tabler sur une bonne centaine de milliers d’euros.

Comment ouvrir une franchise spécialisée ?

La première étape est de réfléchir à l’acquisition d’un local, et surtout de songer à la zone d’implantation de votre futur business. On ne le répétera jamais assez, l’emplacement est primordial surtout lorsqu’il s’agit de concept de restauration. L’idéal est de trouver un endroit avec proche du centre-ville, ou dans une zone fréquentée par des travailleurs ou des étudiants. Par la suite, il vous faudra choisir votre franchise de référence, celle qui vous accompagnera tout au long de la vie de votre kebab. Pour le reste, cette dernière s’occupera de tout, ou presque !

Voici le seul résultat