Franchise Communication

Le marché de publicité en franchise

Après les premières affiches du 19ème siècle puis la réclame telle qu’elle se pratiquait jusque dans les années 60, nous vivons aujourd’hui dans l’ère de la publicité. Et de simple outil servant à vendre des produits au départ, la publicité est devenue au fil des années une véritable industrie, un art de vivre… voire un art tout court même selon les media et le grand public.

La franchise s’est très tôt emparée de ce secteur, en proposant divers concepts allant du bureau de création graphique (Signarama, PANO…) jusqu’à l’agence web (NetinUp, INWIN…). Tour d’horizon des enseignes en développement sur ce secteur lucratif.

 

Rentabilité des agences de communication en franchise

                Le chiffre d’affaires moyen

 

Si l’on souhaite comparer les chiffres d’affaires moyens des concepts oeuvrant dans le domaine de la publicité, il faut distinguer des secteurs d’activité qui s’avèrent proches tout en requérant des compétences distinctes.

Ainsi, les boutiques physiques fabriquant des enseignes pour les commerces, comme Signarama, PANO ou d’autres, parviennent à dégager un CA de l’ordre de 200 à 300 000 euros au bout de deux années.
Dans le domaine de la publicité au dos des tickets de caisse (Ticket Promo, Ticket Com…), de sets de table (AutocreA) ou même sur des emballages de lingettes (AXLCom), le chiffre d’affaires moyen atteint une fourchette allant de 130 000 à 250 000 euros en fonction des concepts.
Enfin, les agences de conseil en référencement du type de NetinUp ou INWIN peuvent atteindre également les 200 000 € de CA à deux ans, pour un investissement mesuré.

                Quel est le prix d’une franchise ?

Travailler dans la publicité et la communication est un rêve pour beaucoup de personnes. Grâce à la franchise, il est non seulement possible de concrétiser cette envie mais même d’aller au-delà en se mettant à son compte dans ce domaine dynamique. Pour réussir, il faut à la fois une forte motivation et un minimum d’investissements financiers.
Ainsi, à destination des personnes disposant de moyens limités, opter pour une agence web est une bonne solution, puisqu’on peut se lancer à partir de 5 000 euros pour un NetinUp (agence web). A l’opposé, un Signarama classique nécessite une mise de départ de 75 000 €, le concept étant accessible dès 20 500 € si l’on choisit la version comptoir (sans local). Ces sommes ne représentent qu’un tiers de l’investissement global, le restant étant apporté par un prêt bancaire. Il faut aussi ajouter le droit d’entrée pour avoir une idée de la somme totale à débourser.

Quels sont les coûts à prévoir ?

. Le local : certains concepts n’ont pas besoin de local pour exister, ce qui les rend bien plus accessibles sur le plan financier. C’est le cas du comptoir de Signarama (où la partie graphique et fabrication est sous-traitée par le franchiseur) mais aussi de NetinUp (agence web) et de ConsoFacile.com (e-couponing). En revanche, vous ne pourrez pas faire l’économie d’un point de vente si vous souhaitez vous lancer dans la création graphique aux côtés de PANO ou de Mail Boxes Etc.

 

. Royalties et redevances publicitaires : au départ, le franchisé verse à son franchiseur un droit d’entrée, qui sert notamment à financer la formation initiale. Par la suite, c’est par le biais d’un pourcentage sur le chiffre d’affaires hors taxes (de l’ordre de 3 à 5 %) que le franchiseur se rémunère, ce pécule servant à régler les salaires des employés du siège (animateurs réseaux, développeurs, assistants juridiques…) et à renouveler de manière régulière le concept (décoration, offres au catalogue…). Un budget est également prévu pour les campagnes de publicité nationales, qui servent à la fois à faire connaître la marque et aussi à recruter de nouveaux franchisés.

 

. Gestion du personnel et revenus des employés : même si le franchiseur peut donner de précieux conseils concernant le processus d’embauche, il n’en reste pas moins vrai que c’est au franchisé que revient le droit de choisir ses employés. De même, la grille de salaire est librement fixée par le franchisé, qui peut se baser sur ce qui se pratique dans la profession et sur les tarifs observés dans les autres magasins de la chaîne.

 

. Marchandise, stock et logistique : d’un concept de franchise de publicité à un autre, le besoin en matériel peut grandement varier. Ainsi, une agence web comme NetinUp peut se piloter à l’aide d’un simple ordinateur, tandis qu’un PANO nécessite un studio de création graphique pour exister. Concernant les enseignes spécialisées dans la publicité au dos des tickets de caisse, il n’y a pas besoin de bureau mais d’un espace suffisamment grand pour stocker les rouleaux de papier imprimés ainsi qu’un véhicule pour les livrer aux clients.

 

. Eléments de décor et charte graphique : c’est là l’un des principaux avantages d’entreprendre en franchise dans la publicité, nul besoin de se soucier de l’aménagement de son local ou de la charte graphique puisque c’est le franchiseur qui met tout au point en amont. Les devantures des magasins sont généralement remises à neuf tous les 5 ou 10 ans et c’est au franchisé de prendre en charge financièrement les réfections. Cet aspect est particulièrement important dans le domaine de la publicité, un secteur d’activité basé sur le visuel.

 

Les meilleures enseignes du secteur de la publicité

La publicité et la communication proposent à la franchise des concepts très différents et complémentaires…

Agences de création

Deux marques se partagent le marché, dans le domaine des agences de création graphique. Nous avons pour commencer Signarama. Ce concept d’origine américaine se déploie dans le monde entier, avec plus de 1 000 magasins au total. La France compte une quarantaine d’implantations situées aussi bien en région parisienne qu’en province. Signarama réalise tous travaux de communication à l’intention des commerçants, des artisans et des particuliers.
La seconde enseigne répond au nom de PANO. Née à Bordeaux, la marque connaît aujourd’hui un essor sur la scène internationale, puisque on trouve des agences en Europe, en Afrique et en Amérique.
Les profils de franchisés recherchés sont des personnes souhaitant travailler dans le B2B, à l’aise dans le contact client et éprouvant une attirance pour le graphisme.

Agences Web

Là encore, deux grands noms se détachent, proposant des concepts voisins : INWIN et NetinUp. Tous deux ont pour mission de gérer la popularité web et le référencement de leurs clients, qui peuvent être des TPE, des PME, des boutiques, des petits réseaux… Les experts en SEO d’INWIN et de NetinUp proposent des solutions clé en main (achat de mots-clés, montage de sites web optimisés…) qui permettent in fine d’augmenter la notoriété et les résultats financiers des clients. Autre réseau venu du Canada et opérant sur des cibles voisines : WSI.

Couponing et publicité au dos des tickets de caisse

Vous avez certainement remarqué, lorsque vous faîtes vos courses, des publicités imprimées au dos de vos tickets de caisse. Sachez que la commercialisation de ces prestations se fait par le biais de franchises spécialisées. Quelques noms parmi les leaders du secteur, si vous souhaitez en savoir plus : Newcom France, Publi Ticket, Ticket Com et Ticket Promo ou encore ConsoFacile.com, ce dernier proposant des solutions d’e-couponing disponibles directement sur smartphones.

Autres media

La publicité, ça n’est pas seulement de l’affichage ou du digital. Vous trouverez en franchise des concepts spécialisés dans l’impression sur les supports les plus divers, allant des sets de table dans les cafés, hôtels et restaurants (AutocreA), aux plots de parking (Com’Park Outdoor), aux guides locaux (Passtime), jusqu’aux pochettes de lingette fraîcheur (AXLCOM).

Comment ouvrir une franchise spécialisée dans la communication en franchise ?

Comparer les différentes enseignes

Nous vous avons présenté de nombreuses enseignes ci-dessus, mais il en existe bien d’autres encore. Pour faire son choix définitif, une phase de comparaison des concepts est indispensable et il y a plusieurs méthodes pour arriver à vos fins…

Via les sites Internet

La publicité se digitalise depuis 20 ans et il est donc tout naturel de choisir le web lorsqu’on cherche à s’orienter sur tel ou tel concept. L’Observatoire de la Franchise présente une cinquantaine de réseaux en déploiement sur le secteur de la communication et cela ne vous prendra que quelques minutes pour postuler via Internet.

Via les salons physiques

Une fois un premier contact établi sur Internet, rien ne vaut un rendez-vous avec un responsable de réseau. Pour cela, deux solutions, soit passer en direct, soit se rendre sur l’un des grands salons dédiés à la franchise, comme Top Franchise Méditerranée, qui se tient au mois d’octobre sur deux journées à Marseille ou bien l’incontournable Franchise Expo Paris, organisé dans la capitale française durant quatre journées chaque début de printemps.

En contactant les franchisés directement

Enfin, si vous souhaitez connaître en temps réel l’état d’esprit qui règne au sein d’un réseau avant de signer votre contrat, nous vous conseillons d’interroger les franchisés en place directement, en poussant la porte d’une agence ou en décrochant votre téléphone. Cela reste le moyen le plus fiable de se faire une nette idée de ce qui vous attend dans votre future vie de franchisé.

Comment ouvrir une agence de publicité / communication ?

La concession

Opter pour un contrat de concession permet de se lancer dans des délais très courts, car cela ne nécessite pas de formation spécifique. En effet, être concessionnaire d’une marque octroie un territoire, sur lequel la tête de réseau s’engage à ne pas installer d’autres magasins sous enseigne.

La franchise

En plus de la concession, signer un contrat de franchise donne droit à une formation complète, qui permet de transmettre le savoir faire. Cela est particulièrement intéressant dans le cadre d’une reconversion, car le franchisé apprendra un nouveau métier en l’espace de quelques semaines.

Les différents emplacements

Centre-ville

Les agences physiques spécialisées dans la publicité ont besoin d’emplacements bordés de commerces, car ce sont leurs clients principaux. A noter qu’il n’est cependant pas obligatoire de s’installer dans des emplacements numéro un.

Agences virtuelles

La plupart des concepts de franchise de publicité peuvent tout à fait fonctionner sans point de vente physique. Il s’agit avant tout de vendre des services : la fabrication des enseignes, des tickets imprimés, des sets de table, etc… étant prise en charge par une cellule spécialisée, ce qui laisse au franchisé le soin de gérer l’aspect commercial et relationnel du métier.

Voir 4 résultats