Franchise Cigarette Electronique

Le marché de la cigarette électronique en France

Si ce marché de la cigarette électronique a connu quelques difficultés depuis 2 ans, les perspectives de croissance pour la période 2016-2020 sont de retour au beau fixe. La France ne va pas échapper à ce regain de forme du secteur, causé notamment par la hausse constante du prix du tabac, ainsi que par l’augmentation de l’utilisation de la cigarette électronique comme remède face à l’addiction. Les analystes prévoient notamment une croissance d’environ 24 % des entreprises du secteur, toujours sur la période 2016-2020.

Rentabilité d’une franchise de cigarette électronique

Pour le moment, la rentabilité d’une franchise spécialisée en cigarette électronique est relativement bonne. Cela est notamment dû aux grands groupes de l’industrie du tabac, qui délaissent ce secteur. Une aubaine pour la franchise, qui peut proposer, en fonction des enseignes et des emplacements, des rentabilités plutôt élevées. De plus, la variété du marché de la cigarette électronique permet de facilement se positionner. Vous pouvez notamment vous consacrer à la vente rapide de recharges et d’accessoires ou à la vente haut de gamme et de luxe. Il existe un grand nombre de franchises qui sont prêtes à accueillir de nouveaux partenaires. A titre d’exemple, la marque Vapostore propose un CA après 2 ans compris entre 165 000 et 800 000 euros HT !

Quel investissement pour se lancer dans une franchise de cigarette électronique ?

L’investissement à réaliser pour se lancer dans l’aventure de la franchise varie en fonction de l’enseigne que vous allez sélectionner. Mais généralement, la taille du magasin et les faibles dépenses de personnel ont pour conséquence des apports personnels faibles dans le domaine du magasin de cigarette électronique. Pour la marque Ci-Clope, l’investissement sera par exemple de 10 000 euros. Si vous choisissez de vous lancer avec Edsylver, la mise de départ sera légèrement plus élevée, aux alentours des 50 000 euros (avec 40 000 euros d’apport personnel).

Quels sont les coûts à prévoir ?

Le principal coût à prévoir, comme dans de nombreux autres secteurs, sera l’acquisition d’un local suffisamment adapté pour pouvoir exercer votre activité. Là encore, tout dépend de l’enseigne que vous aurez sélectionné. Certaines franchises demande une taille minimum au niveau du local, d’autres sont plus souples. Autre poste de dépense : l’embauche de salariés. Même si elle n’est pas obligatoire voire même conseillée dans ce secteur, elle pourra être nécessaire si jamais vous envisagez de monter un gros business dans le secteur de la cigarette électronique. Sinon, vous pourrez vous contenter de gérer vous-même votre magasin.

Les étapes à franchir pour ouvrir sa franchise

Se lancer en franchise dans le domaine de la cigarette électronique nécessite d’être bien informé. Pour faire votre choix en toute connaissance de cause, l’Observatoire de la franchise met à votre disposition des fiches enseignes, pour vous renseigner au mieux sur les caractéristiques et les exigences de chaque marque. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles sont nombreuses sur le marché de la cigarette électronique. Mieux vaut donc savoir où vous mettez les pieds.

Votre choix entériné, il faut maintenant remplir un dossier de candidature suffisamment solide pour attirer l’œil des responsables de la franchise de vos rêves. Le secteur de la cigarette électronique reste intimement lié à la vente. Le mieux est donc de mettre en avant ses compétences dans ce domaine, si vous en avez. En outre, la sélection de votre candidature se fera aussi sur des arguments financiers, ainsi que sur la qualité de votre local. Si par bonheur vous êtes sélectionné, vous n’avez plus qu’à vous laisser guider, la franchise prend généralement en main une grande partie des étapes du développement de votre magasin (formation, installation, produits…).

Voir 3 résultats