Franchise Ameublement

Au sein de l’Hexagone, le marché de l’ameublement constitue un secteur phare puisqu’il emploie quelque 120 000 personnes, dont 60 000 dans la distribution.

Comment se porte le marché de la décoration et de l’ameublement ?

Après avoir légèrement rebondi en 2015, le marché s’est maintenu l’année passée, enregistrant même une croissance de 2,3%. Il représente désormais 9,84 milliards d’euros alors qu’il s’élevait à 9,84 milliards d’euros en 2011. Sur ce secteur, le segment de la literie tire particulièrement bien son jeu, tout comme celui de la cuisine.

Les enseignes de literie ont donc bien performé en 2016 avec une progression des ventes de 5,5%. L’explication ? Le besoin de renouvellement et l’envie de literie de plus grande taille des Français et la puissance de communication des réseaux.

Le segment de la cuisine a quant à lui enregistré une croissance de 3,7%. Le secteur a semble-t-il profité de l’embellie de l’immobilier.

Le segment du meuble meublant apparaît un peu plus en difficulté avec une faible progression de 1%. Seules quelques enseignes tirent leur épingle du jeu

Rentabilité d’un point de vente dédiée à la décoration

Si la création d’une franchise meuble nécessite une mise de départ un peu élevé. Les résultats peuvent s’envoler si le franchisé arrive à faire de son unité un point de vente incontournable sur sa zone de chalandise.

Le chiffre d’affaires moyen

Le chiffre d’affaires moyen dépend de la nature de l’activité et de l’emplacement du point de vente. Quelques exemples de CA après deux ans au sein des réseaux :

  • Gautier : 750 000 euros
  • Mobalpa : 1,4 million d’euros
  • AGEM Votre intérieur sur Mesure : 350 000 euros

Quel est le prix pour ouvrir un magasin de déco

 L’investissement global à prévoir pour ouvrir sa franchise de deco est variable en fonction des enseignes. Il est généralement compris entre 70 000 et 200 000 euros.

Quels sont les coûts à prévoir

Le premier poste de dépense lorsque souhaite créer sa franchise d’ameublement est le local. Les magasins du secteur sont grands et généralement situés dans des zones commerciales regroupant d’autres acteurs du marché. Il faut ensuite prévoir l’achat du stock et les ressources humaines qui peuvent être importantes selon la taille du point de vente.

Les avantages et les obligations d’entreprendre en franchise

Opter pour la franchise, c’est choisir un mode de développement moins risqué. En optant pour la franchise, les porteurs de projet bénéficient d’un savoir-faire éprouvé dans la ou les unités pilotes du franchiseur, d’un accompagnement tout au long de leur contrat de franchise et de l’aide des autres franchisés du réseau.

Les avantages de la franchise

La formule de la franchise permet avant tout de s’appuyer sur un concept éprouvé par le franchiseur et éventuellement d’autres franchisés. Le but ? Se lancer en prenant moins de risque et en ayant une idée des résultats obtenus par les autres points de vente du réseau. Le futur franchisé sait en effet où il met les pieds, puisqu’il peut consulter le bilan des franchiseurs et interroger les franchisés déjà implantés sur la nature et les résultats de leur activité. La franchise, permet également d’avoir accès à des méthodes de vente, des campagnes de communication, des outils marketing, une animation du point de vente… Autant d’éléments, qui s’ils sont bien en place et travaillés, garantissent le succès.

Les obligations

Pour avoir le droit d’exploiter le concept du franchiseur, le franchisé doit l’acheter. Pour cela, il doit verser au franchiseur un droit d’entrée, et éventuellement payer sa formation si elle n’est pas incluse dans le droit d’entrée. Par ailleurs, les partenaires doivent mettre leur local aux normes du franchiseur et respecter l’identité visuelle de l’enseigne choisie. Une fois l’activité lancée, les franchisés doivent appliquer les méthodes commerciales mis en place par la tête de réseau et respecter l’ensemble des process validé par le franchiseur.

Les meilleures enseignes du secteur

Sur le marché de la décoration et de l’ameublement, il existe de belles enseignes, mondialement connues. Le secteur est ainsi tiré par des mastodontes tels que Ikéa. En France, les enseignes les plus connues sont BUT, Conforama, Maison du Monde, Roche Bobois, Habitat…En franchise, Gautier, Calligaris et BoConcept  fonctionnent bien. Gautier poursuit ainsi sa croissance en France, où il compte quelque 65 points de vente, mais aussi à l’international alors que BoConcept, qui a vu le jour en 1952 est présent dans 60 pays grâce à un réseau de plus de 300 magasins et 40 studios. Sur le segment de cuisine équipée, il existe des marques incontournables se développant en franchise comme Mobalpa, Schmidt, Ixina, Arthur Bonnet ou encore Cuisinella. Dans le domaine de la literie, les affichent un positionnement haut de gamme ou, à l’opposé, discount. On peut citer les enseignes Mon Lit et Moi, La Compagnie du Lit, Litrimarché, France Literie…

Profil recherché par les enseignes

Les franchises de l’univers de l’ameublement recherchent des personnes ayant un profil entrepreneur, le sens du commerce. Les franchisés doivent posséder des qualités de gestionnaire et de manager, être passionnés par la vente, avoir le sens du service client. Avoir une affinité avec le secteur de l’ameublement et la déco constitue indéniablement un avantage.

Formation dispensée par les enseignes

Tous les réseaux doivent assurer un transfert de savoir-faire. Cela se fait généralement à l’occasion de la formation initiale. Sa durée est variable selon les enseignes et peut comprendre une partie théorique et une partie pratique, sur le terrain en immersion dans un point de vente.

Voir 7 résultats