Immobilier

Le marché des agences immobilières en France

Le secteur de l’immobilier est en reprise, c’est désormais une certitude. Après une longue traversée du désert, le marché a repris sa marche en avant, et l’année 2016 a été la confirmation des bonnes dispositions entrevues l’année précédente. Le nombre de transactions a par exemple progressé, pour atteindre presque 850 000 sur l’ensemble de l’année. Les logements neufs sont particulièrement touchés par ces évolutions, avec une forte progression de +17 % par rapport à l’année 2015. Les perspectives de croissance pour le futur sont quant à elles plutôt encourageantes, dopées notamment par le moral des ménages et les taux d’intérêt très bas. Au sein de ce marché encore une fois hyper concurrentiel, les franchises représentent un quart des structures existantes.

Quelle rentabilité pour une agence immobilière en franchise ?

Ce n’est un secret pour personne : les agences immobilières font partie des secteurs franchisés qui affichent la plus grande rentabilité. Surtout en période de reprise, comme c’est le cas depuis 2010. Le secteur a de beaux jours devant lui, et on estime la rentabilité moyenne d’une agence immobilière autour des 13 %. Voire même 20 % pour un groupe comme La Forêt qui truste généralement la première place du classement des franchises les plus rentables de France. De plus, les transactions augmentent dans la plupart de ses agences (ERA se targue d’une hausse de 18 %), entrainant encore plus d’optimisme pour les années à venir.

Quel investissement pour ouvrir son agence immobilière en franchise ?

Combien coûte l’ouverture d’une agence immobilière franchisée ? Tout dépend bien sûr du prestataire auquel vous allez faire confiance. On considère cependant qu’un apport personnel minimum de 50 000 € est nécessaire pour intégrer l’un des réseaux. L’agence Guy Hoquet propose quant à elle un investissement total de 125 000 € pour pouvoir bénéficier de la réputation du réseau. Hors local, l’investissement total peut aller jusqu’à 150 000 €. Attention également, vous devrez vous acquitter d’une redevance qui peut aller 1000 € mensuel. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter les fiches enseignes sur le site de l’Observatoire de la franchise.

Quels sont les coûts à prévoir ?

Le principal coût que vous aurez à prévoir est celui du local, essentiel pour la gestion de vos transactions. En fonction de la taille de votre business, votre établissement peut être plus ou moins grand. L’un des autres coûts auxquels on ne pense pas toujours est celui de la formation. Dans le cas où vous n’avez pas d’expérience dans ce secteur, vous allez en effet devoir vous former durant trois ans pour décrocher une carte professionnelle vous permettant d’exercer.

Comment ouvrir une franchise spécialisée ?

Il existe un grand nombre de réseaux spécialisés dans la gestion immobilière. Vous allez donc devoir les étudier un par un pour trouver celui qui vous correspond le mieux. Pour cela, les fiches enseignes de notre site l’Observatoire de la franchise sont à votre disposition. Elles vous aideront à faire le tri entre les offres. Par la suite, mettez-vous en quête d’un local qui soit adapté à votre activité. Enfin, remplissez votre dossier de candidature, si bien sûr vous possédez déjà une expérience significative dans ce domaine. Sinon, vous devrez passer par la case formation pour obtenir le précieux sésame nécessaire à la poursuite de cette activité.

Montrer 1–10 sur 25 résultats